Découvrez les 9 choses qui arrivent à votre corps quand vous ne faîtes plus l’amour.

Si vous traversez une période sexuelle déserte, il y a certaines choses à savoir sur l’adaptation de votre corps face à cela. Aucune inquiétude à avoir cependant, à condition de ne pas s’abstenir trop longtemps.

La privation de sexxe dépend de deux choses : soit de vous, soit des autres… Plus précisément, il pourrait vous arriver, d’un coup, de vouloir vous abstenir pour retrouver une certaine aspiration spirituelle. Une mauvaise expérience, quelle qu’elle soit, vous aurait ainsi poussé à abandonner toute pratique sexxxuelle, convaincu que le bonheur se trouve ailleurs.

Quoi qu’il en soit, l’abstinence a des répercussions sur votre corps en interne, sur l’aspect physique mais aussi l’aspect psychologique.

Voici les 9 phénomènes susceptibles d’arriver si vous ne faîtes pas l’amour pendant trop longtemps :

1 – Faible estime de soi

Lorsque vous êtes dans une période d’abstinence sexxuelle, l’organisme produit moins d’hormones à l’origine du sentiment de bien-être. De plus, si le manque d’activité sexxuelle n’est pas volontaire mais que c’est la conséquence d’un manque d’opportunités, un sentiment de solitude et d’exclusion peut alors être ressenti ce qui amène à une faible estime personnelle.

2 – Insomnie

Durant et après un rapport sexxuel, le corps sécrète différentes hormones qui favorisent le bien-être comme la dopamine, la mélatonine et la prolactine. Ces dernières améliorent la relaxation du corps et de l’esprit ce qui facilite l’endormissement. Par conséquent, durant des périodes d’abstinence sexxuelle, vous êtes plus enclin à souffrir d’insomnie.

3 – Réduction des infections urinaires

Le manque d’activité n’a pas que des méfaits car cela permet de réduire le risque d’infections urinaires. Mais cela réduit également le risque de souffrance d’une maladie sexxuellement transmissible ou de tomber enceinte. C’est pourquoi il est primordial d’utiliser des moyens de contraception et des préservatifs lors de vos rapports

4 – Accentuation des trous de mémoires

Une activité sexxuelle satisfaisante permet d’activer la pensée, de stimuler la mémoire et de manière générale, d’améliorer les capacités d’apprentissage grâce à la sollicitation des neurotransmetteurs et à la sécrétion d’hormones. Par conséquent, le manque de relation sexxuel pourrait provoquer des amnésies passagères, c’est-à-dire des trous de mémoires, et les accentuer si vous souffrez déjà de ce type de problème.

5 – Affaiblissement du système immunitaire

Lorsque vous avez des relations sexxuelles, votre corps produit plus d’anticorps et renforce ses défenses ce qui permet au système immunitaire de garder une fonction optimale. C’est pourquoi, lors de périodes d’abstinence sexxuelle, l’organisme est plus sensible aux affections comme le rhume, la grippe, la gastro-entérite etc…

6 – État de stress et d’anxiété

L’abstinence sexxuelle favorise l’état de stress et d’anxiété ainsi que les changements d’humeur. En effet, les relations sexxuelles réduisent le stress et l’anxiété car le corps produit des endorphines, c’est-à-dire des hormones qui provoquent une sensation de bien-être et un sentiment positif après les pratiques sexxuelles.

7 – Troubles érectiles

Le manque d’activité sexxuelle chez les hommes entraîne des dysfonctions érectiles. En effet, l’activité sexxuelle préserve les capacités sexxuelles de l’homme mais de la femme également car chez cette dernière l’abstinence sexxuelle provoque des problèmes de lubrification et un resserrement du vagin. Ces désagréments sont la conséquence de problèmes physiques et psychologiques car l’homme et la femme peuvent être anxieux face à un rapport sexxuel après une longue période d’abstinence.

8– Augmentation de la pression artérielle et des risques de maladies cardiovasculaires

Une activité sexxuelle régulière comme toute activité physique permet de maintenir une tension artérielle normale, de prévenir les risques de maladies cardiovasculaires et de renforcer le coeur. Effectivement, l’augmentation de la pression artérielle est causée par la sédentarité, le stress, le surpoids et l’obésité ; c’est-à-dire des affections ou état émotionnel que l’on peut prévenir grâce au sexxe. Il est donc nécessaire d’entretenir sa santé sexxuelle et d’éviter les périodes d’abstinence pendant une longue durée !

9 – Faible contrôle de sa vessie

Étant un excellent exercice pour renforcer les muscles pelviens, le sexxe favorise le contrôle de la vessie. Un manque d’activité sexxuelle entraîne donc une réduction du contrôle de la vessie soit une envie plus fréquente d’uriner. Afin de renforcer votre périnée, vous pouvez pratiquer l’exercice de Kegel (plusieurs fois de suite), il vous suffit simplement de contracter les muscles du plancher pelvien inférieur et de les garder serrés, comme si vous souhaitiez arrêter un écoulement d’urine.

artigos recomendados